Projet Eco-challenge

Eléments d’aide et d’éclaircissement sur les objectifs et les problématiques locales liées à l’environnement.

L’éco chalenge peut avoir deux objectifs très différents :

- le premier est de diminuer l’impact de la course sur l’environnement.

- le second est de trouver un projet qui améliore l’environnement.

Pour étudier les meilleures façons de s’y prendre et cibler l’action et le projet le plus efficace, il est nécessaire de connaître ce que sont concrètement les problèmes sur place.

Tout d’abord, le Maroc se caractérise par un climat semi-aride. Le paysage est très variable. Vu l’étendue du territoire et ses nombreuses différences, il est plus judicieux de choisir un projet et des solutions locales pour agir contre les problèmes globaux.

Si aucune solution n’est trouvée, les conséquences économiques humaines et environnementales s’empireront pour atteindre des niveaux catastrophiques.

Le coût des dégradations de l’environnement a été évalué par le secrétariat d’Etat à l’environnement à 8,2% du P.I.B. Ce coût ne fait qu’augmenter d’année en année.

Les ressources en eau :

Tout d’abord, quelques chiffres :

Le Maroc dispose de 1000 m3/an/habitant. Fournissant cette eau, trois bassins représentent à eux seuls 2/3 du potentiel du pays. (Bassin du Sebou, du Bouregreg et de l’Oum Errabia)

Qui utilise l’eau ? La plus grosse part 80% est consommée par l’agriculture.

Au niveau du taux de branchement pour l’eau potable, il y a une grande disparité entre le milieu urbain (83%(1998)) et rural (40% (en 2001)). Ce qui reste encore trop faible puisque de nombreux villages sont encore non raccordés à un réseau de distribution d’eau potable.

Le principal problème de l’eau est sa raréfaction.

En cause, sa gestion peu rationnelle. Par exemple, 35% des eaux de distribution des villes sont perdues à cause de réseaux vétustes. D’autres problèmes importants comme les rejets industriels et domestiques non traités polluent les milieux marins et les cours d’eau.

Ce  problème des produits phytosanitaires et des engrais ont un effet non négligeable la pollution des milieux aquatiques.

Ce problème est d’autant plus important que l’agriculture est un pilier de l’économie du Maroc. La surface dédiée à l’agriculture au Maroc représente 12 % de la surface totale. Et dans cette surface, seulement 13% est irriguée.

Lorsque l’on se rend compte que ces 13% irrigués prennent 80% du total des eaux disponibles, on comprend rapidement qu’il y a un problème de mauvaise répartition des irrigations.

La principale source de pollution au Maroc est le secteur de l’énergie, de par la nature des combustibles utilisés, les modes de production et de consommation.

Un autre point important à soulever est la menace pesant sur les oasis. Ce sont des écosystèmes fragiles qui sont menacées par deux gros problèmes : la salinité et l’ensablement. Le surpâturage, les récoltes excessives du bois des zones pastorales à la périphérie des palmeraies, sont des éléments aggravant et augmentant la vitesse de détérioration des oasis.

La déforestation :

Le domaine forestier représente 12% de la surface du Maroc (autant que l’agriculture). C’est le support primaire de nombreux systèmes. Il a une fonction pastorale et énergétique indispensable pour les populations locales. Il est un facteur déterminant dans la protection des sols (contre l’érosion par exemple) et la régulation des bilans hydriques.

Chaque année ce sont 31 000 Ha qui disparaissent. Cette pression a diverses origines. Par exemple, l’exploitation pour le feu est estimée à trois fois la capacité de renouvellement.  Les autres pressions étant le surpâturage, les incendies et l’extension des villes.

Les déchets :

De nombreuse décharges sauvages non contrôlées existent encore au Maroc. La couverture des collectes des déchets domestiques est insuffisante. De plus, les méthodes de valorisation des déchets sont encore trop peu connues. Il existe là un potentiel économique et une possibilité d’aider l’environnement important.

Principales sources :

-REEM (Rapport sur l’Etat et l’Environnement au Maroc) (1999)

Cf :

-Débat entre la société civile et les partis politiques : « le Maroc et la problèmatique de l’enronnement » cf : http://.democratiemodernite.org.ma/Debats%20Environnement.htm

Categories Avancement du projet | Tags: | Publié le 29 mars 2011

Social Networks: RSS Facebook Twitter Google del.icio.us Stumble Upon Digg Reddit

Répondre

close window

Service Times & Directions

Weekend Masses in English

Saturday Morning: 8:00 am

Saturday Vigil: 4:30 pm

Sunday: 7:30 am, 9:00 am, 10:45 am,
12:30 pm, 5:30 pm

Weekend Masses In Español

Saturday Vigil: 6:15pm

Sunday: 9:00am, 7:15pm

Weekday Morning Masses

Monday, Tuesday, Thursday & Friday: 8:30 am

map
6654 Main Street
Wonderland, AK 45202
(513) 555-7856