4L Trophy 2012 Rotating Header Image

L’Eco-Challenge

Dernières actualités: ici

Le Deloitte éco-challenge :

L’éco-challenge est un concours interne au 4L Trophy récompensant le meilleur projet pour l’environnement. Ce concours pousse les étudiants volontaires à organiser une ou plusieurs actions vertes pendant le raid afin d’intégrer certaines d’entre elles dans les éditions suivantes du 4L Trophy.

L’inscription est gratuite et l’équipage ayant réalisé le meilleur projet pour l’environnement recevra un prix d’une valeur de 1000 euros.

Les actions réalisées :

En 2009, les gagnants de l’éco-challenge avaient réalisé le projet « zéro trace » qui consistait, en partenariat avec Véolia Maroc, à acheminer un camion benne sur chaque bivouacs pour ramasser et traiter tous les déchets du raid.

En 2008, les vainqueurs avaient acheminé et installé des panneaux solaires sur des habitations.

Pourquoi y participer ?

Dans le cadre des études en Bio-ingenieur du premier équipage, initiateur du projet, il est intéressant de travailler sur un projet relatif à l’environnement. De plus la participation à cette éco-projet peut intéresser des sponsors sensibles à l’écologie.

Notre projet Eco-challenge :

Tout d’abord, les constats:

  • La nourriture est un besoin vital.
  • Besoin de nourriture et d’eau en Afrique.
  • Les besoins de base des populations vivant dans des zones arides ne sont pas  satisfaits.
  • Les  évolutions climatiques sont défavorables.
  • L’irrigation est couteuse.
  • Il existe des solutions telles que la plantation de graines capables de s’adapter au milieu sans pour autant être des OGM.

De plus, d’après une édition du journal le monde datant du 19 Aout 2011, en 2050, un humain sur 4 devrait être africain et la population devrait croitre de plus de 50% dans les pays d’Afrique du Nord. La nourriture qui est un besoin vital pour l’homme pourrait venir à manquer d’ici quelques décennies voire plusieurs années. De plus, le désert marocain étant un milieu aride, peu de semences y sont cultivées.

Nous avons donc pensé à la plantation de semences non OGM qui pourraient s’adapter au milieu marocain.

Pour cela, l’association Kokopelli peut nous aider en nous remettant des graines, qui, d’après eux, pourraient pousser dans le désert marocain. Cela étant, ces graines (ce seront principalement des tomates), n’ont encore jamais été plantés dans ces endroits, ces semences seront donc des semences « test » afin de voir si elles peuvent s’adapter et se développer dans ce milieu aride. Il faut préciser que ces graines sont 100% naturelles et ne représentent donc aucun danger pour la planète.

Le but de cette expérience est de comparer l’adaptation de différentes variétés de semences et ainsi observer lesquelles pourront êtres replantées à plus grande échelle et devenir une source d’alimentation « régulière».

Pour cela, nous pensions nous arrêter dans un village par étape (donc environ 6 villages) et distribuer (voire semer si nous en avons le temps et que les villageois l’acceptent) dans chaque village une variété de graine différente. Nous aurons donc, à la fin du 4L trophy, planté 6 sortes de semences.

Nous sommes actuellement à la recherche d’une association locale pouvant se charger du suivi régulier de l’évolution des semences et pouvant nous servir d’interprète dans les villages dans lesquelles nous nous arrêterons.